/ Vietnam - Bye-Bye Paris !

samedi 19 janvier 2008

     Non les vietnamiens ne sont pas rancuniers ....

                                                                                                                                                       19 01 2008

On nous avait predit un peuple assez inamical, n'en voulant qu'a notre carte bleue. Pour l'instant nous sommes agreablement surpris. Pour avoir vecu successivement une guerre de decolonisation contre les francais, puis une guerre de 'decommunisation' contre les americains, ces gens la sont etonnamment agreables et souriants. Aucune rancune, ni racisme visibles. Beaucoup de choses semblent oubliees en apparence du moins.

On a quitte Saigon un peu abasourdis par le tumulte et l'hysterie de la circulation. On a passe deux jours a Mui Ne. Une petite station balneaire plus au Nord. SkySurf, Windsurf - ca on sait pas faire - mais grosses vagues - ca, on a aime -, bref sympa mais pas inoubliable.

On a ensuite pris un bus pour continuer notre remontee du pays mais en passant cette fois par les terres. On est arrive a Dalat, 1500 m d'altitude. Dalat : son climat de printemps eternel - ainsi que le vante l'office de tourisme -, son lac, son restaurant le Moulin Rouge, sa cathedrale, bref quelque chose assez proche d'Annecy avec des chapeaux pointus et des mobylettes en plus. Les gens ne parlaient pas plus lentement qu'ailleurs mais c'est vrai que flottait dans cette ville un parfum helvete.

Le lendemain de notre arrivee, nous fimes connaissance avec les Easy Rider de Dalat, une bande de papys guides touristiques a moto qui vous poposent de sillonner la region derriere eux, sur leur fougueux destrier. On s'est bien marre avec eux. Titi et An nous ont explique dans un VietnamoFrancoAnglais entrecoupe de 'Hit the road Jack' et de 'C est parti mon kiki' que tu vas vivre l experience de ta vie, les cheveux au vent (enfin sous les casques). Bref ne manquait plus que 'Born to be wild' en fond sonore et on y etait. Pas de grand canyon, ni de route 66 mais des temples, des montagnes, des paysages ma foi assez sublimes, une cascade, une pause dejeuner ou ils nous ont fait manger une soupe de nouilles avec du sang de boeuf caille a l interieur (on faisait une drole de tete la et Marie, des que j avais le dos tourne, transvasait un peu de son bol dans le mien). Bref, une super journee.

Des 16 heures on sautait dans un bus de nuit cette fois qui nous amenait 500 bornes plus au Nord a Hoi An. Nous y sommes atuellement. C'est une cite qui n'a quasiment pas bouge depuis 150 ans. Patrimoine mondial de l'humanite, c'est tres tres joli. Une petite ville toute calme qui s'etend le long d'une riviere avec la, un vrai parfum d'Indochine. Beaucoup de francophones, des boulangeries, des cafe select, bref je crois que Marie va s'acheter un chapeau pour ressembler a Deneuve dans Indochine et moi, la barbe mal rasee, le cigare aux levres, arborant un costume de lin blanc et peut etre un panama, j'essaierai de ressembler a Jean Yann.

On vous embrasse bien fort.

Catherine et Jean.

PS : pbs techniques pour les photos certaines vignettes ne se sont pas generees et a la place une magnifique croix. Neanmoins en cliquant sur la croix il est possible de voir l image en grand. Stef qui ne peut ni ne veut debugger depuis l'internet cafe ....