/ Thailande - Bye-Bye Paris !

vendredi 7 mars 2008

     Le typhon blond ...

                                                                                                                                                       07 03 2008

Banzai, elle est la. Audrey Graziani est dans la place. Son avion est arrive avec trois heures d'avance. Chose rarrissime mais avec son temperament fallait-il s'en etonner ?

Les deux premiers jours visite oragnisee de Bangkok : ses temples, ses petits bouis-bouis et ... son shopping. La autant le dire de suite le loup a fait un carnage dans la bergerie. Les short pumas a 2 euros, les polos a 1 et les rolex a 3 sont partis comme des petits pains. C'est donc legerement alourdis que nous mettons le cap au sud vers les iles. Au programme Ko Tao, Ko phi phi, Ko lipeh.

Ko Tao est sur le versant est de la peninsule thailandaise, dans le golfe de thailande. Nous y passons deux nuits. Petites plages desertes, mer turquoise, fonds coraliens, poissons multicolores ... des journees que je ne souhaite pas a mon pire ennemi ... Heureusement la porte de Saint Cloud est toujours la presente dans mon esprit et j'y pense souvent avec melancolie ... Le retour sur la peninsule se fait dans un cargo de nuit. 20 matelas poses par terre dans les soutes.

Audrey ( incredule ) : J'ha-llu-cine ... on va dormir la ??

Marie ( verdatre ) : Stephane, donne moi les cachets contre le mal de mer.

Stephane ( pratique ) : Un peu bourres, on devrait dormir, je vais aller chercher des bieres.

Ko phi phi est encore plus belle mais plus exploitee touristiquement. Neanmoins notre GO, l'entreprenante Marie, parvient a nous denicher une petite plage isolee. Ao Tao, the hidden paradise. Sur cette plage, loin du monde et de la foule, un restau paume tenu par un francais Philippe. Nous y passons la journee, berces par le bruit des vagues et y retournons le soir pour diner. La apres le repas, l'ami Philippe nous rejoint et entame avec nous une discussion politico-psychologiquo-mystique sur le sens de la vie et des vraies valeurs. L'esprit embue par une cigarette conique a son doigt, il se met a enfiler les conneries comme d'autre les perles, sur de lui, en gueulant a moitie. Evidemment l'inevitable survient. Je m'enerve et lui balance des repliques cinglantes dans les dents. Et voila deux francais a l'autre bout du monde, sur une plage deserte, legerement emeches, s'engueulant comme du poisson pourri sur de la politique. Le décor peut changer, l'esprit franchouillard demeure.

Ko lipeh est la derniere ile et la plus paumee. Pas de port, quelques rares guest house, Robinson ne s'y serait pas senti oppresse. L'eau est trantot turquoise, tantot emeraude, le beton est absent, la civilisation embryonnaire. L'endroit semble perdu, preserve. J'en viens presque a me demander si finalement la porte de Saint Cloud etait si belle que ca ... Le premier soir nous arrivons en bateau sur une plage ou la seule guest house presente affiche complet. Ce sera donc dans une tente a deux metres de l'eau que nous passerons notre premiere nuit. Croassez grenouilles, bruissez feuilles dans le vent, echouez-vous vaguelettes, notre bonheur est complet. Les jours suivant se passent de maniere oisive sur des plages que je n'ai meme pas vues sur des cartes postales, et dans un calme olympien. On s'y sent bien sur Ko lipeh. Malheureusement la meteo est formelle. Le typhon Graziani doit quitter la thailande pour se diriger vers la vieille europe. Barricadez vous a Vitry, elle arrive ....

Gros bisous a tous.



PS : byebyeparis.fr vient de se faire hacker par un mec super qui a pourri la base de donnees avec des faux commentaires faisant la pub pour du viagra ou des casinos on line. Il a donc fallu momentanement fermer la fonctionnalite commentaires pour que ce monsieur ne puisse plus nous abreuver de pubs. Un certain lolo06 expert en internet va reprendre la maintenance technique du site et reflechir a une securisation des commentaires pour pouvoir les reouvrir sans risque. Nous vous tenons au courant.


PS2 : lolo06 a frappe plus vite que son ombre et les commentaires sont de nouveau operationnels. La classe quoi, vous allez pouvoir vous defouler ... Grosse bise a tous.