/ philippines - Bye-Bye Paris !

dimanche 30 mars 2008

     Pffffff .... encore une plage sublime

                                                                                                                                                       30 03 2008

Mais qu'est-ce que j'ai mal au cul ... Ca fait deux heures que je suis dans cette barque et j'ai l'impression d'avoir traverse l'Atlantique ... Je vais demander combien il reste.

Excuse me sir, How long to el nido ?

7 hours

7 hours !!!!! Non tu deconnes ...

Yes 7 hours dit-il avec un grand sourire ....

Misere. Encore 7 heures a passer dans cette galere avec les quatre americains qui arretent pas de parler et mon posterieur qui n'amortit plus rien. J'ai maigri des fesses ou quoi ?

Marie en peut plus non plus. Elle fait de l'aqua phobie. A chaque fois qu'une vague vient lui peter a la figure , elle prend une lingette et s'essuie le visage avec. Ca va nous couter cher en lingettes ce voyage. Soudain le moteur s'arrete en pleine mer.

Excuse me sir, little problem with the engine .... 5 minutes ...

Non sans blague, un probleme avec le moteur, j'aurais pas cru ... Je pensais qu'on s'arretait la en plein milieu de nulle part pour bronzer, mais non. Bon et bien s'il faut reparer, reparons ...

Un quart d'heure plus tard, je commence a imaginer comment faire une voile avec le toit en jute quand j'entends le bouzin petarader a nouveau. Les americains applaudissent, fantastique, encore un film avec une happy end ...

Cette journee est significative. Les lieux paradisiaques encore vierges de toute infrastructure touristique ont un defaut. Ils ne se trouvent pas a cinq minutes de l'aeroport. Comme disait Aime Jacquet il faut se sortir les doigts du c ... pour les trouver. D'ou cette petite croisiere.

Le bateau nous amene a El nido, l'extremite nord de Palawan. A ce stade nous avons deja vu Sabang un petit port sur la cote ouest. Farniente sur la plage, visite de la riviere souterraine avec ses chauves souris, ballade dans une petite reserve animaliere ou les lezards sont etrangement enormes. Le plus beau est neanmoins a venir. Effectivement l'arrivee a El nido est spectaculaire. Des falaises a pics, de l'eau turquoise, Plein de petites iles aux alentours, une vegetation vert fluo, Mon dieu que de beaute ...

El Nido est aussi un petit village. Tres tranquille, il abrite au moment ou nous y accostons une quinzaine de touristes. Nous y passons quatre jours.

Le premier jour farniente total. Je m'applique des cataplasmes sur mes parties sensibles et remercie le petit Jesus de ne pas avoir cede a la tentation de jeter un americain par dessus bord. Marie souffle aussi et se met en quete d'un nouveau paquet de lingettes.

Le deuxieme jour nous partons en excursion avec masques et tubas dans les iles environantes. La je ne veux pas epuiser mon stock de superlatifs , je serai donc bref. C'est le plus bel endroit que j'ai jamais vu. Nous accostons dans des lagons deserts, sable blanc, eau turquoise, encadres par des falaises a pics. De la carte postale, en veux tu en voila ... Les fonds marins sont aussi au rendez vous, falaises sous marines, coraux multicolores, tortues marines, barracudas, petits calamars ...

A midi notre pilote nous jette deux poissons sur un barbecue et nous voila donc attables sur un tronc d'arbre avec comme horizon la grande bleue.

Le lendemain nous louons une moto et partons faire le tour de la peninsule. Nous passons par un petit village de pecheurs peu habitue a voir debarquer des gringos occidentaux . Tous se revelent tres gentils et tres accueillants au point que l'un d'entre eux nous invite meme a venir manger chez lui. Tellememt pris de cours nous nous defilons en inventant un bobard abracadantesque. Et oui nous sommes parisiens, la gentillesse et la cordialite poussees a ce niveau, on y est si peu habitue qu'on trouve ca louche ...

Derriere le petit village, qu'y a t-il ? je vous le donne en mille, encore une plage paradisique. Pffff ... Oui je sais ce n'est pas tres original ...

Le quatrieme jour rebelote, nous reprenons un bateau et partons avec masque et tubas decouvrir d'autres iles. Bon, je vous epargne les superlatifs mais ces iles la n'ont rien a envier aux precedentes. Encore une journee particulierement penible ou il a fallu serrer les dents jusqu'au bout. C'est le jeu ma pauvre lucette !!!!

Voila nos journees a El Nido s'achevent. Marie a le cafard ....Elle veut a tout pris y retourner un jour ... La rentree se fait en bus. Un bus haut en couleurs lui aussi ou nous tenons a trois sur des banquettes prevues pour deux. Au moins comme ca a la fin du trajet je n'aurai mal qu'a une demi fesse. Nous sommes neanmoins chanceux car les moins fortunes restent debout et cela pendant de longues heures mais l'ambiance est bonne et les 7 heures de voyage passent bien.

Tout ca ne nous dit pas ou etaient les candidats de koh lanta ? certes, mais nous nous en foutions un peu quand meme. Donc pas de regrets. Les philippines sont maintenant derriere nous. Elles resteront dans notre esprit comme un excellent souvenir. Demain nous partons pour Bali en Indonesie.


A bientot, on vous embrasse fort.