/ Sont fous ces touristes .... - Bye-Bye Paris !

dim 7 sep 2008

     Sont fous ces touristes ....

                                                                                                                                                       07 09 2008

Forcement apres la Bolivie, San Pedro de Atacama au Chili nous est apparu comme un phare de civilisation. D'abord la route pour y acceder, bitumee ... un billard. J'ai pu oublier pendant une heure mes hemorroides. Ensuite les hotels nous ont impressiones. Plus chers, mais avec de l'eau chaude. Chose incroyable, apres une semaine de brouille, nous renouons une relation durable avec le savon et le shampoing. Les mouches autour de moi auront desormais la vie sauve lorsque je souleverai un bras. Au niveau temperature, la aussi, c'est incomparable. Situe a 2500m d'altitude, San Pedro s'enorgueillit d'un tropical 20 degre dans la journee pour quelques degres au dessus de 0 dans la nuit. J'ai un peu l'impression d'etre aux baleares. Moins de bikinis, plus de vetements decathlon, mais sinon l'ambiance est la. Forcement dans de telles conditions, la premiere activite est le farniente. Nous n'y coupons pas. Nous y allons meme franchement. Quatre jours calmes ou nous retrouvons un couple de toulousains Sophie et Romain avec qui nous avions sympathise sur les hauts plateaux boliviens. Jamais vider quelques bieres a l'apero n'a ete aussi agreable. Le dernier jour, j'arrive quand meme a me botter le cul et loue un VTT pour parcourir les environs. San Pedro est situe en plein desert. Les arbres sont remplaces par des formations rocheuses fantaisistes et le relief se resume a quelques dunes. Les couleurs declinent tout le spectre du jaune au rouge et se teintent d'or au crepuscule. C'est simple, epure mais efficace.

Apres cette inadmissible pause dans notre emploi du temps de backpackers, nous reprenons la route direction Salta au nord de l'Argentine. De la, nous louons une caisse et partons visiter une vallee (appelee ici quebrada) des environs. Qautre jours itinerants ou nous traversons des canyons, des plateaux, des villages paumes, le tout sur de la piste. Les paysages sont chaque jour differents et les villageois rencontres redoublent d'attentions a notre egard. Savoir que l'on a parcouru des dizaines de milliers de km pour s'enterrer chez eux, avaler leur poussiere et s'extasier devant des paysages qui n'ont, pour eux, rien d'exceptionnel car faisant partie de leur quotidien les amuse beaucoup et nous rend sympathiques a leurs yeux. Le statut d'illumine un peu excentrique ne nous deplait pas. Il vaut toujours mieux que celui d'envahisseur barbare. Le retour sur Salta se fait sans encombres. Je tiens d'ailleurs ici a adresser un message personnel a Jean-Louis qui pense que je m'ingenie a crever toutes les roues de voiture que je prends pour avoir quelque chose a raconter dans ce blog, quatre jours de piste en Opel Corsa sans crever, c'est possible. Je l'ai fait ...

Une fois Salta parcourue, nous partons pour Buenos Aires distante de 20h de bus. La ressemblance avec Paris est frappante. Grandes avenues, immeubles haussmaniens, petites places et cafes, bref le depaysement total. Ils ont meme plante un obelisque au milieu d'une quatre voies. L'histoire ne dit pas si lui aussi vient d'Egypte. A Buenos Aires nous ne restons qu'un soir mais ne chomons pas. Nous avons rendez vous avec Fred et Susy deux autres tourdumondistes que nous avions rencontres au Laos. Leur derniere semaine avant de rentrer est fastueuse. Ils ont loue un 2 pieces design dans le centre de Buenos Aires et nous y recoivent pour la soiree. Que font quatre francais qui se rencontrent a l'etranger, dans un pays ou le vin fait loi ? Ils picolent mon bon monsieur. Ils mangent certes, mais avant tout ils celebrent Bacchus. Nous sommes dons sur le pont jusqu'a 2h du mat. Le lendemain, c'est donc l'haleine fraiche et le cerveau lourd que nous quittons la capitale du tango. Nous la retrouverons dans un mois avec Jean-Louis et Henri. Pour l'instant, Philippe, le lama et sa compagne nous attendent a Salvador de Bahia et il s'agit de s'y envoler si nous ne voulons pas leur poser un Jeannot Lapin.

Les prochaines news seront donc bresiliennes. Grosses bises et n'arretez pas vos messages, ils nous font super plaisir.

PS : le sequencement des pays dans le voyage ayant ete un peu change a la derniere minute, le site n'a pas pu tout suivre. Aussi le bresil apparait-il maintenant alors que ni photos, ni billets n'y sont presents. Ne vous inquietez pas, soyez patients, lors du prochain article tout rentrera dans l'ordre. Les photos de San Pedro de Atacama au Chili ont ete mises dans la section images chili tandis que les photos d'argentine sont dans la rubrique argentine.

16 commentaires à Sont fous ces touristes ....

07 09 2008
cec :

L'inspiration de Stéphane m'épate car moi je n'en ai pas pour mon commentaire ce soir!!
Donc je vous fais de gros bisous à vous 2

07 09 2008
cec :

L'inspiration de Stéphane m'épate car moi je n'en ai pas pour mon commentaire ce soir!!
Donc je vous fais de gros bisous à vous 2

07 09 2008
cec :

Et en plus d'être nulle, je me plante et l'envoie deux fois!!!

08 09 2008
Lolo06 :

Par solidarité, je ne ferai pas mieux :D

08 09 2008
cec :

Merci, vraiment merci pour cette solidarité! :)

08 09 2008
Fifi :

Un seul mot pour moi : Spleeeendiiidddde !!!!

Gros bisous

10 09 2008
Fred :

Moi, je dis bravo!
Cent fois bravo!

Conduire 4 jours sans un accrochage, je ne vois que 2 possibilités :
1 Tu t'améliores
2 Les obstacles ont pris peur

Je sais même pas si la twingo avait tenu aussi longtemps.

10 09 2008
Daï-daï :

Alors au Brésil, n'oubliez pas de gouter à 2 choses : Le Guajana en soda (je suis devenu accroc) et l'açaï (ça ressemble à une espèce de sorbet de fruit rouge mais en 1000 fois meilleurs)

Guajana et Açaï sont 2 fruits d'Amazonie introuvable en Europe. Honnêtement, après y avoir goûté, on peut mourrir tranquille...

11 09 2008
Fred :

Bah, aprés un bon bolet satan, on peut aussi mourir tranquille (la tête dans son assiette, sans embêter son voisin).

18 09 2008
Olivier C. :

Eh ben alors Marie, on commence à fatiguer...? Ca été vite torché les photos. Même pas de photos de Buenos Aires!!! Du coup les gens ils n'ont pas d'inspiration pour faire des commentaires. Bon pour moi ça va, comme j'avais du retard, j'ai vu la Bolivie et là il y avait de quoi faire, j'en ai pris plein les yeux encore une fois. Vous avez eu l'idée tout seuls pour vos photos à effet d'optique ou on vous l'a suggéré?

Je vous embrasse et vous transmet des poutous de la part de mes 3 gonzesses.

18 09 2008
Marion B :

ben oui on commence a trouver le temps long sans un petit recit caustique de vos aventures couplé de sombtueuses photos.
Bisous d'angleterre ou attention il ne fait pas si mauvais que ca ces temps :-) Unbelievable!

18 09 2008
Marie :

ca va arriver... ca va arriver ...
On est un peu flemmard en ce moment ... et je l avoue, je fatigue un peu sur les photos mais Buenos Aires viendra en novembre ...

Allez on va essayer de se reprendre. Promis !

Bisous a tous.

19 09 2008
Françoise :

un peu flemmard sur les photos !!!,pour ma part je ne trouve pas ,bravo à vous 2 ,Marie les cheveux longs te vont trés bien .Gros bisous de Thiais.

21 09 2008
Olivier C. :

Je propose que nous nous cotisions tous pour que vous continuiez à nous faire rêver avec ces photos spleeeendiiiddddes et ces récits passionnants, disons pendant encore un an. Contactez moi pour les dons à olivier.corrio@sanofi-aventis.com, Paypal accepté !
Poutous de nous 4
Olive
Ps: Marie, j'adore tes contre-plongées ...

23 09 2008
Suzy et Fred :

Belle dedicace a notre sacree soiree ! Ca aurait pu durer encore plus longtemps si vous n'aviez pas un avion a prendre le lendemain matin. Le lendemain etait des plus glauques, notre derniere journee pluvieuse et notre moral au plus bas. Alors profitez jusqu'au bout surtout apres le repos merite au Bresil.
Bye Bye et pour nous c'est retour a Paris depuis 15 jours

09 10 2012
pGXcXfyIEbbyKISV :

traites uniquement le DAX ou aussi le STOXX? Fais-tu du speard (comme enseigne9 par Marc Antoine)? Je sors e0 peine de sa formation (termine9e la semaine dernie8re), en DAX pour le moment c'est un peu gale8re: mauvais timing, soit je rentre sur les mauvais point dans la zone de roulement, soit je suis trop prudent et je rate le train, soit je ne le rate pas mais c'e9tait une deuxie8me a dans le dents Bref, mon espe9rance de gain respecte plus ou moins le mode8le, mais mon gains moyen pas du tout, donc globalement e7a ne le fait pas encore En speard (mais meame en sec) sur le stoxx, par contre, je suis de9cide9ment plus alaise.Je n'ai pas envie de rentrer dans le de9tail, comme le dit justement Franck, respect pour le travail de Marc Antoine oblige, mais j'aurais envie d'avoir ton avis sur deux ou trois questions, surtout car tu as de9je0 fait un bout de chemin, que pour moi ne vient que de commencer et bien que Marc Antoine s’ave8re toujours tre8s disponible meame apre8s la formation, j'aimerais aussi discuter avec quelqu'un qui apre8s formation est passe9 par le meame gale8res que moi (et visiblement il les a surmontes).Normalement tu devrais pouvoir voir mon mail, si tu as quelques instants pour qu'on puisse e9changer sur le sujet j'en serai ravis.A+

Ajouter un commentaire