/ L'Enfant@l'hôpital - Bye-Bye Paris !

ven 13 avr 2007

     L'Enfant@l'hôpital

                                                                                                                                                       13 04 2007

Nous tenions à partager cette expérience avec des enfants. Nous sommes donc rentrés en contact avec plusieurs associations et avons tout de suite été séduits par l'association : L'Enfant@l'hôpital.


Créée en 1986 pour les enfants et les adolescents malades ou handicapés, cette association assure dans toute la France, à la demande et sur mesure, la chaîne complète de l'informatique : équipement, accompagnement, et surtout, création et animation de forums culturels via internet.

L'association favorise des rencontres en ligne entre les enfants et des cyber reporters : explorateurs sur terre ou sur mer, architectes des bâtiments de France, musiciens, étymologistes, scientifiques... Les enseignants s’appuient sur ces reportages pour continuer d’assurer la scolarité des enfants, aiguiser curiosité et sens artistique, et les sortir de l’isolement et de la fatigue.


Nous avons intitulé notre projet "Rebecca aux pays des merveilles" !

L'histoire que suivront les enfants :
Nous avons un jour retrouvé notre chien, Rebecca, transformé en Momo-le-monstre. Nous devons donc parcourir le monde pour découvrir les différents contes et légendes des pays traversés et trouver un antidote pour inverser ce mauvais sort. Quelle aventure !


Nous essaierons d'impliquer les enfants un maximum en leur proposant, en plus des récits de Momo-le-monstre, des petits jeux : quizz, énigmes, devinettes...sur les différents pays et leurs légendes. Nous ferons de notre mieux pour répondre individuellement à leurs questions. Nous rencontrerons les enfants avant notre départ et en revenant afin de leur présenter notre itinéraire, notre sac à dos, nos photos....


N'hésitez pas à visiter le site de l'association !
www.enfant-hopital.org

1 commentaire à L'Enfant@l'hôpital

09 10 2012
UcwLTquYEpYcNCeB :

dit :Merci pour ces deux articles, je me sens moins seule! Pour la ptitee histoire, j'ai pris la pilule e0 16 ans et ce jusqu'e0 28 ans. J'en ai 31 aujourd'hui. A 16 ans e7a a e9te9 miraculeux, plus de douleurs pendant mes re8gles, passe9es de 10 e0 3 jours d'ailleurs, pas d'acne9, pas de prise de poids. Je fume, un paquet par jour, j'ai du choleste9rol depuis toujours, mais e7a n'a pas de9range9 ma gyne9co. Donc pilule. Ma vie sexuelle venait de commencer, je ne savais pas bien ce qu'e9tait la libido et je me suis donc rapidement dit que l'absence de de9sir c'e9tait moi tout simplement. Pour re9sumer j'ai perdu 3 des hommes dont j'ai e9te9 amoureuse en partie e0 cause de ce manque de de9sir. Le premier j'e9tais jeune, je suis meame alle9e vers les femmes apre8s pour ve9rifier que ce n'e9tait pas un pb de genre. 1e8re se9paration. Puis je suis retombe9e amoureuse, il m'a trompe9 si souvent que j'ai eu des chlamydia e0 18 ans. 2e8me se9paration. Le 3e8me m'a supporte9e 8 ans, on est aujourd'hui comme fre8re et sœur, mais il m'a trompe9 je le sais, lui je ne lui en ai jamais voulu, il a bien fait, je n'en ai jamais e9te9 au courant lors de notre histoire et je n'ai jamais e9te9 le9se9e par e7a, et je ne suis jamais tombe9e malade e0 cause de e7a. Mais e7a n'a pas suffit e0 nous sauver, 3e8me se9paration. Apre8s lui, j'ai fini par me dire que vu que je n'e9tais plus en couple, que je pouvais passer au pre9servatif et essayer d'arreater la pilule, apre8s 13 ans de bons et loyaux services. Et le0, ce que je soupe7onnais depuis de nombreuses anne9es, ce dont j'avais parle9 avec des gyne9cos, des me9decins, des amis, e0 savoir que c'e9tait peut eatre du e0 la pilule ce manque de libido, s'est re9ve9le9 plus que vrai. Une explosion de mon corps. Du de9sir e0 ne plus savoir qu'en faire, un apprentissage du sexe comme j'en avais envie, sans me poser de question, sans avoir peur de ne plus avoir envie, sans avoir peur tout court. Alors depuis je suis en couple et j'ai dit adieu aux hormones. Je porte un ste9rilet, sans diffusion hormonale, pour lequel j'ai du menacer ma gyne9co qui ne voulait pas me le poser : j'e9tais sous roaccutane (l'acne9 que je n'avais jamais eue s'est de9clare9e avec 12 ans de retard, une teate e0 faire peur, traitement de choc obligatoire) et oblige9e d'avoir une contraception et je n'avais pas eu d'enfants, deux raisons pour me pousser e0 reprendre la pilule. Mais j'ai tenu bon et refuse9 tre8s clairement, en expliquant le manque de libido subit pendant des anne9es. Elle ne m'a pas cru, les ide9es ree7ues ont la vie dure, j'ai menace9 d'aller voir un autre me9decin, elle a accepte9. (j'en ai change9 depuis). Le hic : j'ai des re8gles extreamement douloureuses. Mais bon, j'ai appris e0 vivre avec les crampes, les maux de teate, les sautes d'humeur. Je me soigne au parace9tamol.Le top : j'ai du de9sir, pas toujours fort, pas toujours e0 sauter sur mon homme, mais j'en ai. Je ne maudirai jamais assez celle qui sans se poser de questions m'a prescrit la pilule e0 un e2ge aussi jeune, sans me parler d'aucune des conse9quences que cela pourrait avoir sur ma vie. Le jour of9 j'aurai une fille, je l'emme8nerai chez la gyne9cologue et je demanderai e0 cette dernie8re de lui expliquer TOUT ce que cela engendre pour qu'elle fasse son choix en connaissance de cause, et qu'elle puisse envisager de changer de contraception si celle qu'elle a choisit ne lui convient pas. Nous avons le droit d'avoir le choix, de multiples solutions existent, j'aurai aime9 l'avoir en sachant d'of9 venait mon proble8me. Je ne regrette rien, au contraire, mais je me prends parfois e0 imaginer ce qu'aurait e9te9 ma vie si j'avais eu toutes les cartes en main. J'ai beaucoup re9sume9, mais je devais raconter. Il y a encore qq jours j'ai dit e7a a une amie, elle m'a regarde9 en me disant ah bon? Moi e7a ne me fait pas e7a. Bizarre. Fin de la discussion. J'e9tais un cas extreame, une exception, voire peut eatre pas avec la bonne personne au bon moment, mais en aucun cas la pilule ne pouvait avoir ce genre d'effet. De9sinformation? Ou manque d'information? En tous cas, merci.Nikki

Ajouter un commentaire